***

Coordination des projets d'alternatives à Rambouillet et ses alentours, en lien avec la Fabric des Colibris, Alternatiba Rambouillet et Rambouillet en transition


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CR réunion Ressourcerie 10 mai 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: CR réunion Ressourcerie 10 mai 2016   Mer 18 Mai - 19:19

Salut tout le monde !

Tout est dans le titre, voici le compte-rendu de la réunion du 10 mai. Vous pouvez aussi le télécharger au format PDF, en pièce jointe tout en bas de ce message.

Bises,

Nathan

Réunion ressourcerie

10-5-2016

Chez Jean-Michel





Ordre du jour :
-présentation communication non violente en groupe
-présentation de formation ressourcerie de Gabrielle
-projection diapo
-Implication de chacun 
-Jules et son projet de ressourcerie
-Étude de faisabilité
-Nom de la ressourcerie
-Problèmes pratiques : collecte, stockage, événements à venir,...

15 personnes étaient présentes :
Jean-Michel, Béatrice, Nathalie, Anne-Marie, Marie , Alain, Audrey, Claire (Vélizy, connaît bien le sujet ressourcerie), Isabelle (Viroflay, zéro déchet), Jules(ressourcerie Epernon), Gabrielle (formation ressourcerie),   
Tanguy, Isabelle G, Isabelle NC, Solen


-Présentation d'un nouveau mode de communication en groupe
Après avoir mis en place le groupe communication intérieure, Nathalie et Béatrice se sont penchées sur les outils simples et pratiques pour se parler.
Nous testons donc ce soir des gestes pour demander la parole, approuver, etc. et nous mettons en place 4 postes pour diriger les débats :l'animateur pour faire avancer la réunion (Isa Guérin), le compteur du temps pour respecter le timing (Nathalie), le donneur de parole pour parler chacun à son tour (Marie), le rapporteur pour noter et faire le compte-rendu (Béatrice).


-Diaporama :
Certains d'entre nous on pu visiter plusieurs ressourceries.
La petite Roquette (10 ans d'expérience), Approche (20ansd'expérience), la ressourcerie créative (Paris), la réserve des Arts (professionnels).
Petite Roquette : C'est une ressourcerie qui tourne bien et qui propose beaucoup de choses variées en plus : café, ateliers récup', écrivain public, potier, conférences, etc…
Leur local est de 1500m2.
D'une façon générale, le conseil donné est : il faut voir grand dès le départ ! (1 tonne par jour (?) de récup à la petite Roquette uniquement en apport volontaire : on prend tout, on ne rejette rien au départ) on prend tout on ne jette rien car nous sommes rémunérés sur le flux détourné : ce qui nous intéresse moins sera envoyé dans les filières appropriées. Ces filières existent, d'où l'importance de développer les partenariats.
2ème conseil : Ne pas se reposer que sur des bénévoles, c'est ingérable. Il faut une base des gens compétents qui assurent le transfert de compétences aux bénévoles. 
3ème conseil : se poser la question : pourquoi on fait les choses ?

En débattant, on se dit qu'un chantier d'insertion ça nous paraît compliqué. Pour nous on imagine plutôt une ressourcerie classique mais du coup la subvention sera plus faible.
D'après ce qui est dit en formation (Gabrielle) il faut prévoir un minimum de 6 salariés et au moins 1000m2 pour le stockage et le tri qui représente 80 % de l'activité.
Gabrielle dit que dans tout les cas il faut une masse de bénévoles.
Prévoir du matos et du bon dès le départ
Faire attention à l'ergonomie pour stocker efficacement.et dans le respect de l'humain
Panier moyen d'un acheteur en ressourcerie variable de  2,50€  pour la petite ROCKETTEà 10€ APPROCHE


-Formation ressourcerie de Gabrielle
Juste avant de démarrer un emploi, Gabrielle a fait cette formation sur 3 jours proposée par le réseau national des ressourceries.
« je crée ma ressourcerie ».
Elle a appris tout ce qui est légalement possible de faire :
comment s'intégrer à la collectivité, quels sont les agréments à avoir,comment se positionner par rapport aux autres structures de traitement des déchets.
Une ressourcerie a un cadre légal spécifique, différent de celui d'un café associatif.
Il faut quelqu'un qui s'investisse très fort sur le café asso. Assez urgent pour développer un projet équilibré.
Se pencher sur les financements, les banques, et surtout l'étude de faisabilité. Les financements ressourceries sont tous identifiés, il faut travailler surtout sur la partie café assos.
Faire des enquêtes en déchetterie pour mesurer le flux, pour le budget prévisionnel.

Comment se positionne une ressourcerie par rapport à Emmaüs etc... ?
Les groupes Emmaüs sont acteurs du réemploi mais ne font pas le traitement des déchets donc ils peuvent être partenaires d'une ressourcerie.

Et la ferraille ? On recycle aussi ?
Oui on la récupère, comme tout.
C'est important de mettre en place des partenariats, avec Ecomobilier par exemple qui revend les parties métal.
On ne peut pas tout valoriser, on ne peut pas tout contrôler non plus, il faudrait suivre où on envoie les objets ( à l'étranger?)
Certaines ressourceries ont des spécialisations (papys bricoleurs qui s'occupent de revaloriser le bois par exemple). Plus on trouve de partenaires et mieux c'est.


-Etude de faisabilité :
L'étude de faisabilité coûte très cher mais elle est nécessaire, c'est demandé par l'ADEME pour la crédibilité. l'étude de faisabilité coûte cher si elle est faite part un organisme lambda, mais beaucoup moins par le réseau des ressourceries et peut être menée en interne dans le cadre d'une étude action, procurant un salaire à la personne chargé de cette étude. Il faudra prendre une décision a la prochaine réunion. Nous sommes en contact avec une asso pour voir si elle accepterait de financer une étude action.
Le volet sensibilisation est très important, et Emmaus ne le fait pas. De plus le volet sensibilisation est une source de revenu pour la ressourcerie.
Ressourcerie et café associatif sont 2 projets énormes, attention, c'est très lourd. 
Pour certains, il faut commencer par la ressourcerie puis café asso, pour d'autres il faut que ce soit mené en parallèle.

Petit débat entre les deux personnes qui ont fait la formation ressourcerie sur ce que serait une étude action dans le cadre de notre projet : c'est faire l'étude de faisabilité pour l'un, ouvrir une ressourcerie sans subvention pour l'autre.

Quelques réflexions entendues :
-Le café asso va naître comme un bébé de la ressourcerie.
-Parfois on mange sur place, et alors on peut partager l'espace avec le café asso.
-C'est complémentaire.
-On peut être intéressé par les deux. On y gagnera en équipement.On peut faire des ateliers communs aux deux.
-Un café asso, c'est pas que boire un coup ! C'est aussi le répar'café. Impératif, car la ressourcerie ne peut se positionner en tant que réparateur gratuit.
-Il ne faut pas mettre le café associatif en avant sinon on aura du mal à obtenir des subventions. Les 2 ensemble ça ne rentre pas dans les cadres.
-Il faut trouver d'autres subventions pour le café asso.
-Et si on lançait une commission café associatif ?



-Jules et son projet de ressourcerie
Jules nous parle de son parcours : après avoir fait des débarras de maison, de la sérigraphie sur textile, il a fait une ressourcerie sans le savoir, car il récupérait dans son débarras.
Il habite dans le 28 près d'Epernon.
L'idée de transformer en ressourcerie est arrivée. 
Actuellement il aide une asso à Créteil qui monte une ressourcerie.
Il a fait la même formation que Gabrielle.
Jules pense que chacun peut faire sa ressourcerie comme il veut et qu'il ne faut pas attendre les subventions. Il faut démarrer vite car il y en a trois qui se sont ouvertes dans le secteur (Chartres, Saclay et ?)
Il aimerait faire une petite ressourcerie de 250m2 sur Rambouillet et vendre en boutique sur la commune, comme ça se fait à Paris. Dans ce cas, seule la boutique est visible.
Il a envie de le faire avec nous.
A Epernon c'est moins viable, la récup' est moins bien que Rambouillet et ses environ riches de la vallée de Chevreuse.

Comment peut-il participer avec nous ?
Veut bien s'investir, faire du bénévolat, puis devenir salarié.
Jules a un lieu de stockage de 450m2 chez lui dans le 28


-Point supplémentaire abordé : quoi faire d'abord ?
Ce serait important de faire une note d'intention : ce qu'est une ressourcerie, ce qu'on veut faire, présenter un mini projet en fait.
Il faut cibler qui on voit en premier à la mairie. L'urbanisme ? Voir la personne qui connaît les locaux ? D'abord Rambouillet Territoires ?
Il faut prendre RV très vite avec la mairie pour demander le Nickel ou autre chose.
Il faut leur dire qu'ils ont un intérêt là-dedans : Ça va diminuer le coût de traitement des déchets.
Un bon argument pour demander des locaux moins cher.
Les déchetterie se rendent compte de la concurrence donc il y a parfois une ressourcerie installée  sur place par eux mais ce sont des bennes de réemploi, c'est une obligation qui est en train d'arriver. Non ce sont les obligations légales en matières de réduction des déchets et favorisation de la réutilisation, qui font que les déchèteries qui n'ont pas vocation à faire du réemploi, mettent les bennes réemploi. Elles sont destinées aux acteurs du secteurs de la réutilisation  que sont les ressourceries, de plus les ressourceries mettent le personnel qu'il faut pour le tri, c'est à dire que des agents valoristes salariés de la ressourcerie sont présent à la déchèterie pour détourner le flux.
La déchetterie de Rambouillet valorise déjà les déchets. la déchèterie de Rambouillet fait une collecte séparative des déchets (par exemple benne écomobilier, mais se n'est pas une collecte préservante. aucune réutilisation possible du contenu)

2 partenaires ont déjà été rencontrés : l'urbanisme et le PNR

Lieu pour la ressourcerie : l’hôtel des ventes n'est pas encore dispo, et pas aux normes, toiture trouée… Un mauvais plan.

A côté de continental, gros local qui est très très pollué et qui devait être pour la communauté de commune. Une possibilité serai de faire construire le lieu par la collectivité dans le cadre du PDPGDND ex PREDMA (on en a pas parlé mais c'est possible)


-Implication de chacun
Qui veut s'investir de façon professionnelle ?
Qui veut s'investir dans quoi ? Ressourcerie ou café associatif ?

Faut-il mettre en place un conseil d'administration ? oui si nous commençons sous forme d'assos.
Il faut des salariés, des bénévoles, des encadrants un directeur, des encadrants techniques, un chargé de communication, une personne pour la recherche de financement, un poste dédié aux subventions, un RH, un comptable
Il faut un bureau avec directeur président-secrétaire-trésorier, des membres du CA, un commissaire aux comptes  des encadrants techniques, un chargé de communication, une personne pour la recherche de financement, un poste dédié aux subventions.
Des gens hyper pointus dans leur domaine.
S'entourer de personnes qui ont les compétences qu'on n'a pas.
(culture,droit, etc.)
Quelle place pour les porteurs de projet ? Ils peuvent être soit dans le bureau soit salarié ou faire parti du CA.
Quel temps donner au bénévolat ? ( question à débattre la prochaine fois)

Une asso se gère comme une entreprise (norme, accidents du travail,etc.)
Donc il est important de savoir qui fait quoi, et ne pas déborder sur le travail de l'autre.

Gabrielle :Perso bénévole au service du montage du projet, puis salariée en tant que ?
Jules : veut s'occuper du tri, des « valoristes », ceux qui ramassent. Être l'encadrant technique. Salarié
il préfèrerait aller vite, sans attendre les subventions, les autorisations,etc...
Tanguy : très intéressé mais étudiant, pas professionnel mais pourquoi pas. 
Isa Guérin : bénévole pour tout
Isa NJ : Se voit dans le conseil d'administration
Jean-Michel : au café bénévole
Béa : café asso bénévolat
Nath : bénévole partout et au Conseil d'Administration
Anne-Marie :on va voir
Marie : bénévole au café asso
Alain : bénévole au répar'café
Audrey : bénévole au café asso, faire (proposer?) des petites formations
Solen : bénévole partout
Isabelle de Viroflay : quel temps donner au bénévolat ( voir la prochaine fois)
Claire et Isabelle : Viroflay et Vélizy (ressourcerie via colibris de Versailles)
        Claire prête à s'investir avec nous un peu ( visite de ressourceries),propose de venir nous en parler (réunion dédiée)
        Isabelle : stages d'immersion dans des ressourceries ( la petite roquette par exemple) une journée payée par la région.

Le nom enfin !
Les votes ont donné une égalité entre « Ressources et vous » (ou même « Ressources &vous », avec esperluette) et « L'R des possibles ».

Il faudra trouver une base line : (un slogan en français ou une phrase accroche) 
Par exemple, la phrase accroche de Approche Insertion : « Offrir une seconde chance aux hommes en donnant une seconde vie aux objets. »
La base line peut expliquer ce qui n'est pas dit dans le nom.

Le vote en réunion :
Ressources et vous : 11
l'R des possibles : 3
Nous adoptons donc le nom de "Ressources et vous" pour nommer notre ressourcerie. 


-Problèmes pratiques :
Quand peut-on commencer à récolter des objets ? Qui peut stocker ? Jules veut bien prêter sa grange, il faut juste ranger pour qu'on puisse stocker. Mais pas de vêtements car très humide, pas de livres non plus, mais on peut les stocker au GEM.

Repérer qui peut remettre en état, car on peut stocker mais il faut que quelqu'un sache dire si c'est réparable, dangereux, etc...
Ceux du répare café peuvent-ils être investis, démarchés ? Combien pourraient s'investir plus ?
Penser aux gens qui ont répondu au questionnaire et donné leurs compétences.

Qui a un camion ? Tanguy, don de camion, sinon Nathalie a un partner à prêter. Gabrielle aura son kangoo aussi
Voir ressourcerie de Nanterre qui a 6 mois d'existence. (conseils, écueils, problèmes rencontrés)
Participer aux manifestations dans le coin.

Est-ce que tout est vendu ou bien y-a-t-il des dons ?
–Dons pour asso, foyers de migrants etc... Le don est toujours accompagné, sinon on ne sait pas où ça va, il y a de la revente parfois, ou souvent. La rockette prépare des kits maman (layette, biberons, chauffe-biberons...) en partenariat avec des assistantes sociales, ou bien des kits installation complets pour équiper des logements (meuble et électroménager)

Il faut être conscient que le café associatif ne verra pas le jour si la ressourcerie ne se met pas en place. Or il y a plus de monde qui se positionne pour le café...

Partenaire fablab pour ordi. etc
La SPA récupère serviette éponge
Trouver des partenaires pour récupérer. Beaucoup de partenaires sont identifiés il faut prendre contact

Evénements à venir, il faut des bénévoles
vide grenier = bcp de comm pour se faire connaître, sondages etc.
stand ressourcerie éphémère La ressourcerie éphémère est le premier mode de mise en immersion possible pour tout le groupe porteur de projet afin qu'il identifient et s'approprient les différents postes et taches à occuper. C'est un travail collaboratif très intérressant.


Les prochains rendez-vous :
15mai : vide grenier Hermeray
19mai : rv  au Moulin a café (café associatif dans le 14ème) réunion pour la création de café associatifs.
4juin : collège de Vivonne développement durable
5juin : vide grenier parking Leclerc
18juin : répare café ordi-libre au Gem
18-19juin : fête de la récup à la petite Roquette (gabrielle)
24juin : visite d'une ressourcerie à 9h30 
26juin : répar'café à Hermeray


Qu'avez-vous pensé du nouveau système de communication en réunion ?
-On est obligé de passer par là, plein d'associations font ça, ça temporise les choses
-Il faut annoncer plus haut qui va parler (donneur de parole) 
-On va s'habituer
-Trop de gestes différents
-Il faut une régulation de la parole
-C'est bien pour la cause
-Il faut un signe quand quelqu'un s'étale (moulinet des bras)



  • On a oublié de faire un point sur la communication externe.pas de point fait sur la comm externe. Lors de la réunion plénière précédente, il avait été décidé que les comité porteur de projet sélectionnerai une dizaine de noms (suite au résultats du questionnaire) et que le la commission communication choisirai pour pouvoir commencer leur travail (logo...). La réunion comm à finalement choisi de remettre au vote cette liste. Aujourd'hui, le nom étant déterminé, nous attendons donc le travail sur le logo et la phrase d'accroche (base line). Merci à la commission comm de partager leur réflexion à ce sujet, nous pourrons peut être délibérer à la prochaine plénière du mois de juin.


prochaine réunion le 7 juin 19h on mange, 19h30 début de réunion chez J. M. au  71 rue Gambetta, bat 4 2ème étage porte droite (pensez à la chaise, a se garer au parking salle Patenôtre et a amener de quoi grignoter).

Adresse alterambo forum : http://alterambo.forumactif.org/

Le lien du MOOC des colibris, « Concevoir une oasis » : http://colibris.360learning.com/#program/56a5f1dda3b83f435936009a
Fichiers joints
CR_REUNION_RESSOURCERIE_MAI_2016.pdf
(60 Ko) Téléchargé 33 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alterambo.forumactif.org
 
CR réunion Ressourcerie 10 mai 2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prolongations, Signatures, Départs pour 2015/2016 ???
» Les Volcans 2016
» Une réunion de pontiac pour 2016?
» Trait d'Union 2016
» US Sarre-Union (CFA2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatives Rambolitaines :: Déchets, récup, économie sociale et solidaire :: Ressourcerie - café associatif-
Sauter vers: